Coopération : Voici pourquoi la Guinée Equatoriale sollicite l’aide du Cameroun

0
113

Honorato Evita Oma, Vice-Ministre des Transports, des Postes et des Télécommunications de la République de Guinée équatoriale, a rencontré le ministre camerounais du Commerce Luc Magloire Mbarga Atangana à Yaoundé le 12 janvier pour obtenir l’expertise du Cameroun dans la préparation des dossiers de demande de licence d’exportation hors taxes en CEMAC / CEEAC . «En tant que président du conseil d’administration d’un grand groupe d’entreprises en Guinée équatoriale (Evita Group) qui fabriquent des téléphones, du ciment, de l’eau, etc., il est important que tous ces produits soient vendus sur le marché commun. Nous sommes heureux d’être la première entreprise nationale à recevoir l’agrément Cemac pour l’exportation de produits. C’est pourquoi nous nous sommes tournés vers le Cameroun pour que ses experts aident nos entreprises à préparer les actes de facilitation des exportations dans la zone Cemac », a déclaré le membre du gouvernement de la Guinée équatoriale. L’expertise du Cameroun est recherchée car le pays a de l’expérience dans ce domaine. Selon les chiffres officiels, le pays compte une cinquantaine d’entreprises disposant d’une licence Cemac qui leur permet d’exporter 529 produits hors taxes vers la région de la Cemac (Cameroun, République centrafricaine, Congo, Gabon, Guinée équatoriale et Tchad). 36 autres entreprises bénéficient de la licence CEEAC pour l’exportation gratuite de 249 produits vers cette zone, qui a été créée en plus de la CEMAC depuis l’Angola, le Burundi, la RD Congo, Sao Tomé et le Rwanda.

REF: investiraucameroun.com

QU’EN PENSEZ-VOUS?

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

[gs-fb-comments]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre point de vue compte, donnez votre avis

[maxbutton id= »1″]