World news – La Grande Aventure du France (France 5): retour sur l’histoire du paquebot légendaire

0
14

Il y a 60 ans, le célèbre paquebot était lancé dans le port de Saint-Nazaire. Une entreprise française cherche maintenant à construire une nouvelle version de ce navire de luxe. Plus écologique, il devrait être prêt en 2024. France 5 revient sur son histoire à La Grande Aventure de France le jeudi 14 janvier à 21h05

Le paquebot France, inauguré avec beaucoup d’enthousiasme le 11 mai 1960, affiche fièrement son drapeau national et décolle 3 février 1962 sa première croisière du Havre à New York. A bord de la marraine du navire, Mme Yvonne de Gaulle, Mme Debré, l’épouse du Premier ministre, M. Baumgartner, ministre des Finances, et le chanteur Tino Rossi. Fleuron des chantiers navals de Saint-Nazaire et symbole des Trente Glorieuses en France, il a été le lien transatlantique pendant dix ans. Mais derrière l’or et la décence, le paquebot flotte dans une crise financière. Puis une impasse commence entre la compagnie maritime en charge de son administration et le gouvernement, qui refuse de subir le déficit. Le 19 décembre 1974, le paquebot a été abandonné dans la zone industrielle du Havre et est resté quatre ans au « Quai de l’oubli ».

Il a été vendu à un saoudien pour la première fois en 1977 et repris par le monastère norvégien deux ans plus tard, qui a renommé le navire Norvège. Rempli d’amiante, il a finalement été démantelé en Inde en 2008. L’année suivante, Didier Spade, le chef de la Seine Alliance, dont la famille a participé à l’équipement du premier paquebot français, a cherché une nouvelle version d’une version modernisée de celui-ci. -celles-ci. Sa vision du futur paquebot contredit la course actuelle au gigantisme de ses concurrents. Il privilégie un navire à taille humaine et introduit une dimension écologique en concevant spécifiquement l’utilisation du gazole en combinaison avec du gaz naturel liquéfié et des batteries électriques pour la circulation dans les zones les plus sensibles. L’entreprise a également pris des mesures pour réduire son empreinte carbone: réduction de la vitesse moyenne à moins de 14 nœuds, utilisation d’une voile de remorque, installation de panneaux solaires, amarrage, optimisation de la forme de la coque, etc. Ce projet ambitieux de près de 350 millions d’euros devrait démarrer en 2024 être prêt pour l’exploitation commerciale et accueillir 450 passagers à bord. Merde!

Les informations collectées sur ce formulaire font l’objet d’un traitement informatique pour Reworld Media Magazines et / ou ses partenaires et prestataires de services afin de pouvoir envoyer des conseils et des offres promotionnelles.
Conformément à la loi « Informatique et Libertés » du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d’un droit d’accès, de modification et de suppression des données vous concernant.
Pour en savoir plus ou pour exercer vos droits, vous pouvez consulter nos conditions générales d’utilisation.

Ref: https://www.telestar.fr

QU’EN PENSEZ-VOUS?

Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

[gs-fb-comments]

Votre point de vue compte, donnez votre avis

[maxbutton id= »1″]