. . Weltnachrichten – DE – Disparition. Daniel Cordier, la liberté dans le cœur

0
8

. .

Le secrétaire de Jean Moulins, Daniel Cordier, est décédé vendredi 20. Novembre, à l’âge de 100 ans seulement. Retour sur le parcours idéologique atypique d’un homme délicieux.

Toute sa vie, quel que soit le secrétaire de Jean Moulin, a eu le concept de liberté lié au corps et au cœur et dans tous les domaines de sa vie. Daniel Cordier est décédé vendredi 20. Novembre, à l’âge de 100 ans seulement. C’était un vieil homme vif, vicieux et charmant. Il a été témoin de son parcours dans la Résistance en 2009, dans Memories, Late, Alias ​​Caracalla, le nom que Roger Vailland lui a donné dans Funny Game après la guerre.

Et pourtant rien ne prédestinait le jeune Daniel à résister aux côtés de de Gaulle. Daniel Cordier n’avait que 20 ans lorsque Pétain est né le 22 avril. Juin 1940 prononce l’armistice. Né dans une famille de droite, l’adolescent adore depuis l’âge de 16 ans. Il rencontre l’écrivain Charles Maurras à l’âge de 16 ans et fonde même un groupe Action Française à Bordeaux. . Daniel Monier, monarchiste, antisémite et admirateur de Pétain, le «sauveur» de la guerre de 14 à 18 ans, frémit lorsque les nazis se voient offrir les clés de la France. Avec l’aide de son beau-père, il prend un bateau qui l’emmène à Alger. Il arrive en fait en Angleterre avec 630 autres jeunes et fait face à de Gaulle. . « Nous étions très peu de gens vraiment fous qui voulaient que la France s’oppose à l’Allemagne. J’avais 19 ans, j’étais l’un des plus vieux. Mon meilleur ami avait 17 ans. Nous étions des enfants », a-t-il noté en 2013.

« Mon rejet de l’antisémitisme s’est produit lorsque je suis allé à Paris pour la première fois et que j’ai vu un juif avec l’étoile jaune. C’était extrêmement violent. Je voulais lui demander pardon car il était antisémite. « 

Sur place, le général de Gaulle salue les garçons fraîchement: « Je ne vous féliciterai pas d’être venu, vous avez fait votre devoir. «Il suit la formation au renseignement et les bases du guerrier. Même s’il gardera un regret toute sa vie: « Je suis allé tuer Kines et je n’en ai tué aucun », confiait-il en 2013 à l’humanité. Soudain, il ne s’est pas senti « légitime » pour raconter son histoire pendant longtemps. Il connaît une chose ou deux sur l’intelligence et est venu à Lyon en 1941. Une série de rencontres amène ensuite lentement le jeune homme à se développer sur ses bases. . Quant à son antisémitisme, qu’il considérait comme une vraie honte jusqu’à la fin de sa vie: «Mon rejet de l’antisémitisme s’est produit lorsque je suis allé pour la première fois à Paris et j’ai vu un juif portant l’étoile jaune, un père ou un grand-père, avec son enfant. C’était extrêmement violent. Je voulais m’excuser auprès de cet homme d’être antisémite. Cependant, je le savais grâce aux journaux. Mais il y a une différence entre savoir et voir. « 

Sa rencontre avec Jean Moulin a changé sa vie. Il a été immédiatement impressionné par la stature du préfet qui était chargé d’unir les différents mouvements de résistance. « C’était un homme très charmant. Il était très beau, très drôle. « Il restera son secrétaire pendant deux ans. Par son contact, il a beaucoup appris sur la politique, mais aussi sur l’art: jeune homme, Jean Moulin avait rêvé de devenir peintre. Son père l’avait empêché de le faire, mais l’ancien préfet n’a pas hésité à caricaturer ses contemporains et avait une culture très forte en histoire de l’art.. Cordier dit dans Alias ​​Caracalla que Moulin voulait l’emmener au Prado après la guerre. L’arrestation et la mort de l’ancien préfet ont été un véritable choc pour le jeune homme de 23 ans. Quiconque a visité le Prado après la guerre et a eu un tel « choc d’amour » que sa vie a été « transformée »: après la guerre, il est devenu un collectionneur puis un marchand d’art et a consacré toute sa vie à la beauté.

Daniel Cordier est resté longtemps dans l’ombre et ne s’est pas forcément senti « légitime » à parler de cette fois. Ni l’un ni l’autre n’est forcément rassurant, comme le montre sa visite de 1977 dans les fichiers à l’écran sur l’antenne 2. Résistance de l’intérieur, résistance de Londres, divers courants idéologiques de résistance: «Il y a beaucoup de drame et de tension dans cette histoire de la résistance. Au début de 1942, des résistants comme Henri Frenay, Emmanuel d’Astier de la Vigerie et Henri Giraud pensaient qu’à la différence du général de Gaulle, ils n’avaient pas quitté la France et, par conséquent, les futurs dirigeants de la France, c’était eux.. « 

Daniel Cordier s’est également battu pour les droits des homosexuels. Pendant toute la période de résistance, il est resté silencieux sur ses préférences sexuelles: en 1944, le sujet était absolument tabou. Et comme il était issu d’une famille catholique, il était doublement coupable lorsqu’il se confiait dans les incendies de Saint-Elmo: «La haine de l’homosexualité était terrible. « A la fin, Daniel Cordier se battra: » Je me suis battu pour la liberté. Et la liberté est aussi la liberté de faire ce que vous voulez avec votre corps et votre sexe. C’est très important », a-t-il déclaré au Monde.

Daniel Cordier est décédé quelques semaines après Pierre Simonnet, un autre compagnon de la Libération. Il ne reste qu’un seul d’entre eux, Hubert Germain. C’est lui dont les restes sont enterrés dans la crypte réservée au dernier compagnon du Mont-Valérien. Petite citation de Daniel Cordier à l’humanité en 2013 en ces temps liberticides: «La leçon est que dans la vie seule compte la liberté. Et pour la liberté, il faut risquer la mort si l’on menace de s’en priver! « 

 » Notre humanité est plus forte que toute autre chose!  »: le T-shirt exclusif pour cette Fête de l’Humanité. . . sinon

La pandémie de Covid-19 a agi comme un puissant éclaircissement sur les ruptures et les contradictions que le capitalisme, au vrai sens du terme, a imposées au travail.

Ce livre est une aide pour quiconque souhaite prendre part à un processus qui va au-delà du capitalisme et construit un monde qui n’a jamais existé auparavant.

Pour le 90e anniversaire, vivez l’incroyable histoire de la Journée de l’homme en histoires et en photos.

A la découverte d’une inconnue célèbre: Elsa Triolet. A l’occasion du cinquantième anniversaire de sa disparition, l’humanité est dédiée. . .

Patrick Le Hyaric, directeur de L’Humanité, tente ici d’analyser le mouvement sans le séparer de tous les mouvements sociaux et civiques. . .

Après la violence de ce que nous avons dû endurer, qui nous touche encore et le monde entier avec nous, il ne faut pas « jouer avec le petit bras ». . . .

Petit essai philosophique sur le coronavirus. Pendant la pandémie de coronavirus, les infirmières s’occupent de la gendarmerie. . .

Le problème de l’inégalité des droits et des revenus est traité dans cette deuxième édition du magazine «Travailler au Futur», exclusivement consacré au travail des femmes en France.

Voici un petit livre de combat pour la banlieue en général et Aubervilliers en particulier: il balaie les stéréotypes sur les zones « interdites »

UNE PLONGÉE À FERRAT INTIMATE Dix ans après sa mort, le souvenir de Jean Ferrat reste vivant parmi les très nombreux qui l’ont aimé.

Daniel Cordier, Compagnon de la Libération, Résistance française

Weltnachrichten – DE – Disparition. Daniel Cordier, la liberté dans le cœur
. . Titre correspondant :
Disparaître. Daniel Cordier, la liberté dans le cœur
Bientôt une rue ou une place Daniel Cordier à Bordeaux?
Bordeaux: le maire Pierre Hurmic assure que la ville rend hommage à Daniel Cordier, secrétaire de Jean Moulin . . .
> L& # 39; hommage national à l’ancienne résistance Daniel Cordier sera aura lieu jeudi
Pierre Hurmic en faveur d’un hommage bordelais à Daniel Cordier
Décès de Daniel Cordier: plusieurs personnalités politiques veulent Bordeaux l& # 39; Honneurs
Daniel Cordier, membre de la résistance, galeriste et historien, est mort
Hommage à Daniel Cordier, figure de la résistance, dirigé par un " jeunesse inoxydable

Ref: https://www.humanite.fr

QU’EN PENSEZ-VOUS?

Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

[gs-fb-comments]

[comment-form]

Votre point de vue compte, donnez votre avis

[maxbutton id= »1″]