Voici comment une jeune ministre réussit à voler 200 milliards

0
37

Le président Alpha Condé l’a présentée comme fer de lance et promotrice de la jeunesse. A peine 32 ans, Zainab Drami, Nabaya (Kankan), pour parler comme tout le monde, depuis juin 2020 le ministre de l’Enseignement technique, de la Formation professionnelle, du Travail et de l’Emploi au gouvernement est devenu Kasuri Fofana. Dévoilé pour la première fois au public avec cette fameuse histoire de clan «518», ce diplômé 2010 d’une maîtrise en économie et finance de l’Université publique Lansana Conte de Sonphonia a rapidement gravi les échelons. Mais cela s’est immédiatement glissé dans d’anciennes méthodes qui sapent la gouvernance.

Zainab Nabaya est un dramaturge accusé d’avoir détourné plus de 200 milliards de francs guinéens ou plus de 11 milliards de francs CFA dans trois départements, nous a confié son collègue Guinéenews. Alors qu’elle est nommée par le président Alpha Condé dans le cadre de la promotion des femmes.

Avant sa nomination au poste de ministre de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle, Zainab Nabaya Drama était directeur de l’administration des affaires et des finances (DAF) au ministère de l’Agriculture, puis au ministère de la Santé. La dame aurait laissé une mauvaise réputation partout où elle allait. Elle n’a pas pu honorer les jeunes Guinéens qu’elle représente au gouvernement.

Afin d’organiser les examens nationaux pour l’année 2020, le ministère a demandé 27 milliards de francs guinéens (1,4 milliard de francs CFA). Le ministre Zainab a porté ce montant à 43 milliards de francs (2,3 milliards de francs CFA), soit une augmentation de 65,38% du montant initial. Pire encore, sur les 43 milliards de francs guinéens dégagés des comptes du Trésor public pour l’organisation des examens, seuls 15 milliards de francs guinéens (832 millions de francs CFA) ont été accordés au chef du service des examens et de la surveillance, ce qui n’était pas suffisant pour organiser les examens. Deux semaines d’examens théoriques et pratiques.

Elle et ses partenaires ont détourné 28 milliards de francs guinéens (1,5 milliard de francs CFA) au lieu de les remettre dans les caisses de l’Etat. Elle a laissé un déficit de plus de 100 milliards de francs suisses (5,5 milliards de francs CFA) lorsqu’elle était directrice financière au ministère de la Santé. Au ministère de l’Agriculture, l’équipe d’enquête a identifié les 56 milliards de francs guinéens (3,1 milliards de francs CFA) que Zainab Nabaya avait volés alors que Duff était là … », a révélé une source anonyme, selon les propos de Guineenews.

Selon la même source, « tous les biens du ministre ont été identifiés ici en Guinée et à l’extérieur et remis au président Alpha Condé, qui aurait donné l’ordre de les vendre afin d’indemniser l’Etat pour les fonds détournés ». .

Zainab Nabaya Drami a annoncé, lundi 30 novembre, qu’elle allait engager une action en justice. Chers citoyens, je ne peux accepter l’accusation et la condamnation dans une campagne de diffamation publique délibérée et supposée lancée par un article sur un site d’information. J’ai donc décidé, moi-même, d’intenter une action en justice pour réparer l’énorme préjudice que j’ai subi avec ma famille, mais aussi pour restaurer mes droits, surtout pour préserver mon honneur, l’honneur du gouvernement que je porte. « Appartiennent à l’image de marque de notre pays. »

ref: cameroonweb

QU’EN PENSEZ-VOUS?

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

[gs-fb-comments]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre point de vue compte, donnez votre avis

[maxbutton id= »1″]